Home / Accueil / Non au gangstérisme foncier sur la Petite Côte- Par  Gora Diaw
www.tvscoop.net

Non au gangstérisme foncier sur la Petite Côte- Par  Gora Diaw

L’accès au foncier reste et demeure une problématique au Sénégal et, notamment, sur la Petite Côte (Mbour). Des multinationaux ou simples privés étrangers ont fait main basse sur des centaines, voire des milliers d’hectares de terres aux yeux et à la barbe des vrais  autochtones. Ils ont souvent été dépossédés de l’héritage ancestral s’ils n’ont pas été poussés à le brader. La SAPCO, société en charge de la gestion de ces terres ,  ne lève le plus petit doigt, pour ne pas dire, ne fait rien qui puisse aller dans l’intérêt des populations au niveau local sinon tendre la perche à ces négriers des temps modernes pour subtiliser ce qui nous reste des richesses foncières.

Toute initiative privée est vite tuée dans l’œuf par  les tenants de cette société d’Etat. Dans le souci, par exemple, de contribuer à l’émergence du Sénégal, des gens comme le grand Saltigué sérère Koromack Faye, ont fait des investissements lourds. Au lieu de céder ses terres héritées de ses parents, le célèbre Saltigué s’est attelé à  la construction d’un grand complexe hôtelier afin de contribuer, à sa manière, au développement de son  très cher pays. A ce jour, des milliards sont déjà investis et que les travaux sortent complètement de terre et font la fierté de  plus d’un habitant de Pointe Sarène, de Mbour, du Sénégal. Mais, le seul hic, c’est qu’il court toujours pour être régularisé  ce, en dépit, des nombreuses demandes adressées aux autorités en charge de cette question.  Mais, e vain ! Depuis plus de dix(10) ans déjà, on lui fait poireauter tandis que des étrangers sont  entrés en possession de leurs documents administratifs. Une politique de deux poids deux mesures qui entrave l’esprit d’initiative de tout sénégalais.  Indigne ! Il est grand temps qu’on le régularise et lui octroie des papiers en bonne et due forme.

En prenant le risque d’ériger ce joyau, le Saltigué Koromack Faye a pour principal souci d’aider à l’éradication du chômage chronique au Sénégal. Déjà, pour la construction de cet édifice, il a utilisé une main d’œuvre énorme. Mais malheureusement nos autorités ne veulent pas l’épauler. Certaines vont jusqu’à lui  faire glisser des peaux de banane sur ses pieds. Anti-patriotique ! Mon Dieu, pourquoi veut-on toujours privilégier le blanc au détriment des dignes fils de notre pays? Oui, l’heure du réveil a sonné ! L’émergence  dont nous chantons sur tous les toits ne peut être atteint que par nos propres initiatives. Ce ne sont pas  les étrangers qui détiennent, encore une fois, les clefs de notre développement. Qu’on ne comprenne comme tel. Je suis d’avis que cent(100) «Koromack Faye»  au Sénégal constitueraient une solide carapace contre le sous-emploi des jeunes, contre l’émigration clandestine de la frange juvénile qui  continue de braver l’Atlantique au prix de leurs vies. A bon entendeur, salut !

Citoyen sénégalais

www.tvscoop.net

About admin

Check Also

Célébration du Cinquantenaire de la CONFEJES…

La Conférence des Ministre de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES) organise …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by TV SCOOP | Designed by TV SCOOP